LA SINGULIÈRE AVENTURE DE PÉNÉLOPE VERMILLON, Valija Zinck (Rageot)



Pénélope a les cheveux gris et une odeur de feu. Cela a beau être étrange, la petite fille ne s’en est jamais vraiment souciée. La seule chose qui attise un peu sa curiosité, c’est que chaque été, le jour de son anniversaire, il pleut et que, ce jour-là, la pluie ne mouille pas. Cependant, quand Pénélope découvre par hasard qu’elle a en fait les cheveux roux et des pouvoirs un peu bizarres, tous les petits mystères de sa vie se transforment en un océan d’énigmes.


▬ LA SINGULIÈRE AVENTURE DE PÉNÉLOPE VERMILLON
VALIJA ZINCK
RAGEOT
11 AVRIL 2018
AVENTURE, MAGIE, HUMOUR, FAMILLE 




Pénélope Vermillon. Une identité qui laisse présager des aventures. S’ajoute à cela une couverture qui attire mon oeil. Coups de crayon intéressant. Voila un univers à découvrir. Pénélope, c’est cette jeune fille à la crinière cendre, vive, toujours fourrée dans de fabuleuses aventures, jusqu’au jour de la vérité ; cheveux devenus roux. Commence alors le périple vers la vérité.

Une maison en peau de dragon.
Un chat orgueilleux.
Maman et Mamie.

L’univers se tisse lentement à travers le regard de Pénélope, offrant divertissement et ravissement autour de cette maisonnée barbouillée de bonheurs et de quelques heurts. 

Les personnages principaux sont féminins. Trois générations sous le même toit. Intéressante histoire qui se tisse, se froisse. Des liens qu’on découvre à chaque page et surtout des secrets enfouis depuis plusieurs années. Si le début promet un récit d’aventure, la lecture nous entraîne vers le merveilleux, ce soupçon de curiosité qui laisse suggérer la magie derrière les événements étranges qui jalonnent le roman. 

Parler à la route.
Devenir invisible.
Pouvoir s’élever de plusieurs centimètre.

Mais la magie n’a pas que du bon. C’est ce qu’apprend la jeune Pénélope au travers d’un vieux grimoire mais également via les propos de sa mère. La magie leur a soutirée père et mari. Parti pour d’autres aventures, ayant abandonné la maman de Pénélope pour une autre sorcière. La rancoeur agace le coeur de l’enfant. Retrouver l’absent, lui faire payer, et peut-être comprendre. 

La suite s’aventure vers un thriller. Récit où la rouquine tente de retrouver le paternel. On reste dans la justesse du parcours. Rien qui ne soit trop extravagant, ni impossible. On s’immerge alors de plus en plus, à vouloir devenir allié de la petite rousse brandissant sa colère.


‣ une héroïne rousse ! mais surtout, une héroïne sans aucun attribut girly, ni princesse. une fille qui ne se laisse pas faire, avance, et fonce vers l'aventure. rafraichissant que le personnage ne soit pas enfermée dans une case "fille", libre d'aimer ce qu'elle souhaite.
‣ le côté décalé de l'univers proposé. ça valse de tous les côtés, c'est coloré, plein de pep's.
‣ l'écriture avec un vocabulaire riche mais qui ne mettra pas en déroute les enfants.



‣ je m'attendais à un second tome qui mènerait l'enfant vers la fameuse école Alpha, mentionnée à plusieurs reprises. 
‣ la fin précipitée mais c'est souvent le cas pour les romans jeunesse


4 commentaires:

  1. Le résumé m'intrigue bien, je serais curieuse de voir ce que ça donne !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est vraiment sympathique comme petit roman (et ça se lit très vite). plein d'humour, d'aventures, et l'héroïne est attachante.

      Supprimer
  2. De la magie, de l'aventure, un côté thriller et des personnages féminins, tout ça dans un roman jeunesse, genre que j'adore, je ne peux qu'être tentée :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tu te dois de l'acheter immédiatement ;p

      Supprimer

Adbox

INSTA