THE PROMISED NEVERLAND K. Shiraz, P. Demizu, (KAZÉ)



Emma, Norman et Ray coulent des jours heureux à l’orphelinat Grace Field House. Entourés de leurs petits frères et sœurs, ils s’épanouissent sous l’attention pleine de tendresse de “Maman”, qu’ils considèrent comme leur véritable mère. Mais tout bascule le soir où ils découvrent l’abominable réalité qui se cache derrière la façade de leur vie paisible.


▬ THE PROMISED NEVERLAND
EDITION KAZÉ
POSUKA DEMIZU
AVRIL 2018
ORPHELINAT, THRILLER, FANTASTIQUE 


Des enfants à la joie exacerbée au sein d'un orphelinat. Des journées passées à diverses activités. Il n'en faut pas plus pour supposer l'ignoble sous le vernis d'une éducation dorée. Le manga s'ouvre sur la présentation de différents personnages : Norman, Ray et surtout Emma. On suit leurs pérégrinations, leurs interrogations mais également la répétition savamment orchestrée de chacune de leurs journées sous l'oeil inquisiteur de "Maman". 

La routine bascule lorsque l'une des enfants oublie sa peluche au moment de son adoption. Commence une course contre la montre pour ramener le doudou égaré avant que disparaisse à jamais leur camarade. De cette loi enfreinte survient l'impensable vérité. 

Les éléments sont posés avec lenteur, permettant ainsi une projection aisée au sein de l'univers proposé. On s'attarde plus en détails sur Emma qui fait figure de personnage principal. Le regret est que son caractère boursouflé d'énergie empiète sur les autres personnages qui s'effacent au lieu de se dévoiler pour le lecteur. Le personnage le plus intriguant est évidemment "Maman" dont on doit deviner les intentions, tout autant que les enfants. 




Concernant les dessins, ils sont d'une qualité relativement moyenne. Rien de bien affreux mais rien qui ne soit fabuleux. Sauf, peut-être, pour les expressions de Maman qui viennent ajouter cette petite touche d'effroi nécessaire au manga. 

The Promised Neverland offre un récit croisant thriller et fantastique.
Une belle découverte dont il me tarde de lire le tome 2. 


Note : ★★★☆☆


‣ le mystère qui règne à la fin du tome 1
‣ le personnage qui se nomme "Maman"


‣ une histoire qui a un gout de déjà vu (Never let me go
‣ Emma, trop hystérique

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Adbox

@templatesyard