PREMIÉRES LIGNES #.3





Le principe : chaque dimanche, je pioche un livre dans ma bibliothèque, au hasard. Et je vous en fait découvrir les premières lignes - ou plutôt le premier paragraphe, parfois la première page. Ce rendez-vous est une idée de (LA LECTUROTHÈQUE).

LA MÉCANIQUE DU COEUR
Mathias Malzieu
J'ai Lu
28 avril 2009
156 pages



« Il neige sur Edimbourg en ce 16 avril 1874. Un froid de canard paranormal cadenasse la ville. Les vieux spéculent, il pourrait s'agir du jour le plus froid du monde. A croire que le soleil a disparu pour toujours. Le vent est coupant, les flocons plus légers que l'air. BLANC ! BLANC ! BLANC ! Explosion sourde. On ne voit plus que ça. Les maisons font penser à des locomotives à vapeur, la fumée grisâtre qu'exhalent leurs cheminées fait pétiller un ciel d'acier. 

Edimbourg et ses rues escarpées se métamorphosent. Les fontaines se changent une à une en bouquets de glace. L'ancienne rivière, habituellement si sérieuse dans son rôle de rivière, s'est déguisée en lac de sucre glace qui s'étend jusqu'à la mer. Le fracas du ressac sonne comme des vitres brisées. Le givre fait merveilles en pailletant le corps des chats. Les arbres ressemblent à de grosses fées en chemise de nuit blanche qui étirent leurs branches, baillent à la lune et regardent les calèches déraper sur une patinoire de pavés. Le froid est tel que les oiseaux gèlent en plein vol afin de s'écraser sur le sol. Le bruit qu'ils font dans leur chute est incroyablement doux pour un bruit de mort. »


Ces premières lignes vous donnent-elles envie de lire le livre ? 
L'avez-vous déjà lu ?

2 commentaires:

  1. Je l'ai lu il y a longtemps et je garde un très bon souvenir de ce conte. Tu me donnes envie de le relire ou de voir le dessin animé au moins... Bonne lecture.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je n'avais pas trop apprécié le dessin-animé.. mais ce livre est tellement beau !

      Supprimer

Adbox

@templatesyard