TAG PKJ : 5ÉME VAGUE



Blade Runner, Philip K. Dick. Un classique que je n'ai toujours pas ouvert. Bientôt ! 

Je triche et propose un roman avec un nombre dans le titre : Fahrenheit 451, Ray Bradbury. Je l'avoue, je confesse, je n'ai toujours pas lu ce roman malgré les multiples recommandations. A croire que je recule dès qu'un livre m'est trop conseillé. 



Ghost in the Shell, Rupert Sanders. Une adaptation cinématographique totalement pauvre, qui n'en avait que pour le visuel, ayant délaissée toutes les questions philosophiques. Un film dégobillant d'actions au profit de la réflexion. J'en retiens juste la scène - sublime - d'ouverture. Il faut que je me procure l'oeuvre de Masamune Shirow. 



Je joue le joker et cite le personnage du roman de Rick Yancey, 5ème Vague.




Un roman que j'ai peu apprécié en comparaison de son adaptation cinématographique : La Guerre des mondes, H. G. Wells. La scène de la foudre est probablement la raison de ma trouille absolue des orages, du tonnerre. 

Ravage, René Barjavel. Difficile à lire, difficile de rentrer dans l'histoire et plus encore de s'intéresser au personnage principal. Pourtant, l'idée m'enchantait. Une société au bord du gouffre, une découverte qui aurait pu devenir le graal d'une humanité restaurée mais... non. Ennui. 


On va piocher du côté d'un livre que je n'ai pas lu, ne compte pas lire mais c'est bien le seul qui heurte ma mémoire pour cette question : Hunger Games, Suzanne Collins. Elle se dévoue à la place de sa petite soeur. 


La Porte d'Abaddon, James S. A. Corey. 3ème volume d'une saga aujourd'hui adaptée en série sous le nom de The Expanse. Une série que je suis avec assiduité. Ma rétine se réjouit des décors, de l'histoire, et de tout ce que la trame promet d'ignoble pour les personnages. 


La Route, Cormac McCarthy. J'ai apprécié le livre autant que le film (je me rends compte que beaucoup des romans de cette liste ont eu leur adaptation cinématographique). Une claque. C'est noir, c'est crasse, ça suinte les plaies d'une humanité en déroute. Superbe.


Dans les genres SF, ou post-apocalyptique, je crois n'avoir lu aucune trilogie. 

Interfeel, Antonin Atger. Je suis tentée, j'ai trop de livres à lire mais celui-là, je le veux, vraiment


EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

1 commentaire:

  1. Hey ! Une grande majorité de ces livres est dans la PAL de mon chéri. Interfeel devrait rejoindre la mielle sous peu, si la poste ne le kidnappe pas.

    RépondreSupprimer

Adbox

@templatesyard