30 ANS, 2 CHATS (BAMBOO)




Vivre avec deux chats, c’est pas compliqué : il suffit de faire ce qu’ils veulent. Luce est une Parisienne tout ce qu’il y a de plus banal. Comme des milliers de femmes de son âge, elle a un petit appart, plein d’amis, un travail dans un bureau, des histoires de cœur. Bref, une fille ordinaire, si elle n’avait pas un grave problème : Luce est une fille à chat !

Des chats.
Une célibataire.
Un ménage à trois.

▬ 30 ANS, 2 CHATS 
EDITION BAMBOO
FLORA, MINIKIM
28 FÉVRIER 2018
112 PAGES 
CÉLIBAT, CHRONIQUES DE VIE, CHATS 


Les bd’s humoristiques, tournant autour du thème de la trentaine, de ces femmes égarées avec leurs chats, en quête du mâle et autres clichés ne cessent d’être crayonnées. On pourrait être lassé, décider de ne pas franchir la couverture et pourtant… on y revient toujours.

30 ans et 2 chats est la parution papier d’un blog, de ces tranches de vie accompagnées par deux félins à qui l’auteure donne non pas la parole mais en retranscrit les possibles pensées. Matous malicieux, facétieux, toujours en quête de plaire à leur maîtresse sans comprendre pourquoi déchirer les rideaux n’est pas un art. L’humour se faufile entre chaque page, chaque histoire. Souvent léger, parfois plus grossier, on ne déborde jamais dans le gag absolu, et tant mieux!



Le dessin accompagne avec pep’s les histoires, leur donne corps. Et les couleurs viennent égayer ces petits récits. Un point négatif toutefois, les dessins sont parfois d’une taille trop petite pour en saisir les détails. J’aurais apprécié qu’ils occupent plus de place sur la page car les vignettes donnent une impression de confinement et l’oeil doit parfois se forcer.

On est loin de Margaux Motin ou Diglee qui ont initié ces “blog de filles”, mais 30 ans et 2 chats est une petite bd sympathique, à offrir à ses amies qui commenceraient à accumuler trop de chats sous leur toit.

Note : ★★★☆☆



‣ le dessin, belle palette de couleurs
‣ le fait d'entendre les pensées des chats
‣ l'humour qui est bien dosé



‣ les différentes histoires, assez inégales
‣ l'impression d'avoir déjà lu les mêmes histoires de célibataires à chats

EnregistrerEnregistrer

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Adbox

@templatesyard